WORLD CHAMPION!!!!!!! Retour sur un final épique

Publié le par Guillaume Néry


De retour sur Nice, voici un peu plus en détail le récit des 2 derniers jours de compétition, l'apnée dynamique.

Pour se remettre dans le contexte, nous sommes 2eme, assez loin des grecs qui semblent intouchables, mais derière nous pointent les tchèques à 3 points seulement. Le trio nordique (suédois, danois et finlandais) sont pret à bondir sur une marche du podium à la moindre erreur.

Le choix tactique des annonces a été très bien pensé. La répartition sur les 2 jours des athlètes empèche de prédire avec certitude le planning, le facteur chance étant prépondérant. Pour optimiser les possibilités de passage de nos 2 atouts en dynamique (Christian et Morgan)le dernier jour, le coach décide d'annoncer le meme chiffre: 153m.
Ainsi Christian et Morgan se suivront dans la starting list et seront donc répartis sur les 2 jours. Pour ma part, mon seul souhait était de passer tot le matin dans les premiers, j'annonce donc 1m.
La liste de départ tombe: Morgan passera le premier jour lors de la dernière série.
Je passe le lendemain dans la matinée et Christian passera lors de la dernière série du dernier jour de compétition face au multiple recordman du monde Martin Stepanek: Cela présage un duel épique pour la deuxième marche du podium. Les grecs bénéficient d'une grande chance et pourront controler: les 3 athlètes passent le dernier jour dans les dernières séries.

JOUR 1: Chez les françaises, Julie est la seule à passer aujourd'hui: Sans trop de pression, elle réalise 124m avec une très grande facilité. De jolies perfs sont réalisées mais un constat commun chez tous les athlètes: l'eau chaude (32-33 deg) fausse complètement les repères, il faudra etre vigilant. Nathalia Molchanova la leader Russe assure un performance propre avec 173m. Elle assure ainsi avec quasi certitude l'or à son équipe. Premier adversaire de taille à passer: Petr Vala. Avec 182m, il est à son meilleur niveau et met la barre assez haut. Dernier pasage, Morgan est seul.
Grosse pression pour lui, une pression, nous confie - t il, qu'il n'avait jamais ressenti à ce point. Cyril est à ses cotés et essaye  de trouver les mots  pour l'apaiser. Ce n'est qu'au moment du top officiel que Morgan se libère. Il enchaine les longueurs sans difficulté, dépasse son annonce et s'envole vers le mur des 173m (la piscine mesure 24,82m). Il décide de tourner une nouvelle fois étant encore bien physiquement. A 194m, il sort la tete de l'eau. C'est dur, mais il réalise une belle sortie. C'est l'apnée de sa vie!!!! Performance validée. L'équipe de France est bel et bien la et ira jusqu'au bout! La pression est sur les épaules des tchèques.



JOUR 2: Je suis comme d'habitude assez tendu. C'est l'épreuve du dynamique, ma bete noire, la ou je suis le moins à l'aise. L'échauffement se déroule pas trop mal mais je sens que cette eau peut réserver pleins de surprises. Je pars. Jusqu'au 50 m tout va bien. Normalement, entre 50m et 75m, j'ai les premières contractions. La rien, c'est paradoxal, mais c'est crispant et inconfortable. J'arrive aux 100m et décidément, aucun repère. C'est probablement aussi que je ne m'entraine pas assez dans cette discipline. Arrivé aux 124m, je tourne, mais je sens que je n'irais pas au bout. Je sors de l'eau à 138m. C'est dur, il fallait sortir. Je suis dégouté, quelle mauvaise perf! J'ai vraiment un problème avec mon dynamique. Pourtant je suis quasiment à mon contrat (140m) mais je suis insatisfait des sensations et de ce sentiment de non maitrise. C'est frustrant de ne faire que 138m alors que la veille Morgan s'est arraché pour sortir un 194m de cette classe. Sur le coup, j'ai la sensation de plomber l'équipe dans cette dernière épreuve. En réalité, c'était prévisible, ce n'est pas mon point fort, mon max n'est qu'à 12 metres de plus, il ne fallait pas espérer des miracles! Je me reconcentre pour la suite de la compétition, il ne faut pas perdre une miette du spectacle et surtout épier chacune des perfs de nos concurrents. Il faut tout filmer, tout analyser pour éventuellement faire une protestation aux juges en cas de litige.
Premier grec au passage: COUP DE TONNERRE ! CARTON ROUGE ! En effet, après une sortie très propre sur 158 m, Chatziaslan Dimitrios remet les voies aériennes dans l'eau lors de son protocole: DISCALIFICATION! C'est le désarroi dans le clan grec, pourtant assuré de remporter le titre.
La France et la Republique Tchèque se battront donc pour l'or.
Avec Cyril, nous nous empressons de faire les calculs: Si le 2eme tchèque réalise 154m, nous serons ensuite à égalité parfaite.
Petr Zlatuska sort de l'eau à 152m !
1 point nous sépare des tchèques.

Dernière série de la journée, dernière série de ces championnats du monde, une dernière série qui déterminera qui sera CHAMPION DU MONDE !
Christian Maldamé s'élancera face à Martin Stepanek! 2 minutes avant le top officiel règne un silence pesant autour du bassin. Tout le monde a compris que tout se jouait maintenant, tout le monde a compris que ce scénario est le plus incroyable rencontré depuis la création des Championnats du Monde. QUELLE EMOTION !!!!
 
TOP OFFICIEL, Christian part un poil plus vite que Martin Stepanek. A 25m, Christian a un petit regard sur Martin et décide de ne plus faire attention à lui. Sur le bord du bassin, les tchèques et les français vivent ce suspens ensemble, bras dessus, bras dessous.
Christian prend le large et approche des 150m alors que Martin est 20 metres derrière. Christian est le premier à sortir de l'eau à 173m, comme prévu, concentré sur sa propre performance. Quasiment au meme moment Martin sort. Il est à 158m. Christian est frais, Martin est dans le dur. C'est énorme! CARTON BLANC pour Christian, nous sommes CHAMPIONS DU MONDE !!!!!!! Nous nous jetons tous à l'eau, c'est l'hystérie! Cyril n'avait pas tenu informé Christian des derniers rebondissements, il ne réalise pas vraiment!

Quelle joie, quel bonheur! Un titre de champion du monde par équipe est tellement fort. je pense pouvoir dire que ce fut ma plus belle émotion sportive devant la joie d'un record.

Place à 2 soirs de fete avec toutes les équipes et notament notre équipe de France féminine qui finit 6eme mais qui nous a soutenu tout au long de cette aventure. Bravo également à l'équipe Russe féminine qui remporte pour la deuxième fois consécutive le titre.

RDV en 2010 à Okinawa pour les 7eme championnats du monde ou nous auront la lourde tache de défendre notre titre.

Un grand merci à tous les partenaires qui ont soutenu cette aventure:
- BALL WATCH, mon partenaire principal
- le CIPA, centre d'entrainement officiel en poids constant de l'équipe de France.
- Aquasphère, équipementier officiel de l'équipe de France
- Massilia Sub qui m'a accuellit pour les entrainements piscine en aout.

Un grand merci à vous tous pour vos messages, votre soutien au quotidien !





Publié dans COMPETITION

Commenter cet article

vignot 18/09/2008 12:17

Fantastique , un grand bravo pour cette superbe perf .
J'ai eu la chance de vous croiser sur le bord du bassin du sporting club de Sharm et en plus d'etre ultra performant vous etes tous sympathique et a l'ecoute .


Dis moi Guillaume les vidéos du canyon , Est ce que c'est celui de la plage du Tower hotel ?

Merci et au plaisir sur une cession d'entrainement a Nice

Guillaume

raphaelle 17/09/2008 18:51

Bravo à toute l'équipe... l'aventure est très bien racontée et on reste en haleine jusqu'au bout avec des frissons dans le dos.... encore bravo (moi qui n'arrive toujours pas à faire 25 m sous l'eau ;-) )

matthieu 17/09/2008 17:45

bravo !!

pourriez vous expliquer (ou donner un lien) les protocoles de sortie d'eau, en quoi ils consistent et ce que vous appelez sortie propre, carton blanc ou carton rouge etc ?
merci d'avance !

jerome 17/09/2008 16:09

c'est top, on s'y croit. bravo encore......