TEAM WC 2008 - épisode 3

Publié le par Guillaume Néry

Dimanche 31 août 2008
Hier jour de repos, alors on passe le temps comme on peut. Avec William, nous avons fait le remake de la scène de la piscine dans le Grand Bleu, sans champagne par contre !
Cette nuit, quasiment tout le reste de l’équipe est arrivé, les choses sérieuses vont commencer.




Ce matin, on est allé s’entraîner un poil plus tôt pour éviter le soleil trop violent, et pour être plus tranquille sur le câble. RDV 8h30. Au programme, perf pour Julie et moi, adaptation pour Solenn, Christian et Morgan, sous l’œil bienveillant du sélectionneur Greg.

Après réflexion et analyse de la dernière descente sur mon ordinateur de plongée (descente trop longue et temps total de plongée trop long : 2m55s), j’ai finalement décidé de plongée qu’avec la Fast Skin de natation, sans combinaison. En effet, mon principal ennemi ici est la chaleur qui empêche le passage du corps en mode apnée (le « réflexe de plongée », optimisé par le froid, permet au corps de sauvegarder de l’oxygène). Je reprends donc mon protocole habituel d’échauffement : 1 descente sur 15 mètres poumons moitié plein, une descente sur 15 mètres poumons complètement vides, et une descente plus longue poumons pleins sur 30-35m. A la limite des frissons à la fin de l’échauffement, qu’il serait plus judicieux d’appeler refroidissement dans notre sport, je chausse ma palme et met le plomb entre 90 et 110m.
Je pars donc beaucoup plus vite que la dernière fois, j’arrive au fond beaucoup moins narcosé (1m38s de descente), une fois de plus je vois le sable et les patates : quel bonheur ! Je remonte comme d’habitude avec une vitesse élevée (1m05s de remonté). Très rapidement je rencontre Greg sur 20-25m. La surface est là. Je suis assez frais (temps total 2m43s). A cause de ma vitesse et donc du grand nombre de toxines produites, la fatigue et l’essoufflement arrivent une trentaine de seconde plus tard, quand le réflexe de plongée disparaît et que l’acide lactique est libéré. Je file faire mon palier de décompression à l’oxygène pur à 6 mètres de fond et savoure : J’ai plongé à plus de 100m au masque !! Une grande première pour moi.
Pendant mon palier, j’assiste en spectateur à la plongée de Julie sur environ 60m. Ça y est les sensations sont de retour pour Julie aussi. Sortie très fraîche ! William et Morgan retournent à l’eau en fin d’aprem pour une plongée profonde.
La compétition commence officiellement aujourd’hui avec l’arrivée de tous les compétiteurs.
A suivre.

Guillaume








Sunday the 31th of August

Yesterday was a rest day, so we try to relax as much as possible. With William, we filmed a recreation of the swimming scene in the Big Blue, but without Champagne !
Almost all the members of the team arrived yesterday evening, things are getting serieous now.
We went for training this morning a little bit earlier to avoid being cooked by the sun and to have fewer distractions in the training zone. RDV 8.30 am. The plan is : target for Julie and me and aclimatising dives for Solenn, Morgan and Christian under the supervision of the captain Greg.
After reflexion about my last dive with the help of my diving computer (descent too long and total dive time too long : 2m55s), I have finally decided  to dive with the Fast Skin only, without the top wetsuit. Indeed, my worst enemy here is the heat that minimize the body being in breath holding mode (the diving reflex, optimised by the cold, allows the body a better economy of oxygen). I do my usual warm up protocol : 15 meters dive half full lungs, 15 meters empty lungs, 30-35 meters full lungs with a hang. I am almost shivering at the end of the warm up, that we should better call « cool up » in our sport. I put my monofin on with the bottom plate between 90m and 110m. I start the dive faster than the last time, I reach the bottom less narked (1m38s descent time), I can see the sand once again : what a great moment ! I am going up with a high speed as usually (1m05s). I met Greg in what seemed a very short time between 20 and 25m. The surface is here. It felt easy (total dive time 2m43s).
Because of my speed and as a result the level of burning in my legs, the exaustion and breathless feeling arrives 30 sec after surfacing when the diving reflex is gone and the lactic acid moves freely through the body. Then I am doing my deco stop with pure oxygen at 6m and savour : I dove over 100m with a mask !! The first time for me.
During the deco stop, I watch Julie’s dive to around 60m. Here we are, our feelings for diving are back ! She is very clean ! William, Christian and Morgan are diving again at the end of the afternoon for deep dives.
The competition starts officialy today !
To be continued

Guillaume


 

Publié dans COMPETITION

Commenter cet article

sylvain 01/09/2008 19:31

Bonjour à tous !
Tout d'abord je vous envoie plein d'energie positive "fushhh!!" pour que vous déchiriez tous pendant la compéte !
Guillaume,
Qu'est ce qui fais qu'aujourd'hui tu peux plonger à + de 100 mètres avec le masque !? Qu'as tu changés !?
@+ Sylvain.