Vendredi 7 novembre 5 07 /11 /Nov 11:51
Here is a 5 part documentary where a french TV crew from France 2 (second biggest french channel) followed me, during the last  days before my 109 meters constant weight world record attempt in September 2006.






Par Guillaume Néry - Publié dans : VIDEOS
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Jeudi 6 novembre 4 06 /11 /Nov 18:38

Du 5 au 15 octobre 2008, Ball Watch a organisé une série d'interviews et de conférences de presse en Asie pour lancer le nouveau modèle Engineer Master II Diver GMT et pour feter cette formidable année 2008 marquée par les 2 titres: record du monde à -113m + champion du monde par équipe.
Au programme de cette tournée asiatique: Tokyo du 5 au 10 octobre et Hong Kong du 11 au 15 octobre.
Voici quelques photos, vidéos et extraits d'articles pour illustrer ce voyage (photos by Julie)

A bientot pour la reprise de l'entrainement!



From the 5th to the 15th of october 2008, Ball Watch has organised interviews and press conferences in Asia to launch the new model Engineer Master II Diver GMT and to celebrate this incredible year 2008 marked by 2 titles: world record -113m and world champion by team.
The programm of the Asian Tour was: Tokyo from the 5th to the 10th of october and Hong Kong from the 11th to the 15th  of october.
Here are some pictures, videos and some articles to illustrate the trip (photos by Julie)

See you soon for the beginning of the training!

                      photoshooting for the cover of ENGINE Magazine, top automobile magazine in Japan























  




















Photoshooting and interviews in Tokyo /  Freediving show with a chinese-french top model in Hong Kong




                    Freediving conference in Tokyo with Ryuzo Shinomya

Radio show in Kanazawa (Ishikawa Prefecture): it was the first time in 4 year a foreigner was invited!















































Par Guillaume Néry - Publié dans : REPRESENTATION
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 15 septembre 1 15 /09 /Sep 18:51

De retour sur Nice, voici un peu plus en détail le récit des 2 derniers jours de compétition, l'apnée dynamique.

Pour se remettre dans le contexte, nous sommes 2eme, assez loin des grecs qui semblent intouchables, mais derière nous pointent les tchèques à 3 points seulement. Le trio nordique (suédois, danois et finlandais) sont pret à bondir sur une marche du podium à la moindre erreur.

Le choix tactique des annonces a été très bien pensé. La répartition sur les 2 jours des athlètes empèche de prédire avec certitude le planning, le facteur chance étant prépondérant. Pour optimiser les possibilités de passage de nos 2 atouts en dynamique (Christian et Morgan)le dernier jour, le coach décide d'annoncer le meme chiffre: 153m.
Ainsi Christian et Morgan se suivront dans la starting list et seront donc répartis sur les 2 jours. Pour ma part, mon seul souhait était de passer tot le matin dans les premiers, j'annonce donc 1m.
La liste de départ tombe: Morgan passera le premier jour lors de la dernière série.
Je passe le lendemain dans la matinée et Christian passera lors de la dernière série du dernier jour de compétition face au multiple recordman du monde Martin Stepanek: Cela présage un duel épique pour la deuxième marche du podium. Les grecs bénéficient d'une grande chance et pourront controler: les 3 athlètes passent le dernier jour dans les dernières séries.

JOUR 1: Chez les françaises, Julie est la seule à passer aujourd'hui: Sans trop de pression, elle réalise 124m avec une très grande facilité. De jolies perfs sont réalisées mais un constat commun chez tous les athlètes: l'eau chaude (32-33 deg) fausse complètement les repères, il faudra etre vigilant. Nathalia Molchanova la leader Russe assure un performance propre avec 173m. Elle assure ainsi avec quasi certitude l'or à son équipe. Premier adversaire de taille à passer: Petr Vala. Avec 182m, il est à son meilleur niveau et met la barre assez haut. Dernier pasage, Morgan est seul.
Grosse pression pour lui, une pression, nous confie - t il, qu'il n'avait jamais ressenti à ce point. Cyril est à ses cotés et essaye  de trouver les mots  pour l'apaiser. Ce n'est qu'au moment du top officiel que Morgan se libère. Il enchaine les longueurs sans difficulté, dépasse son annonce et s'envole vers le mur des 173m (la piscine mesure 24,82m). Il décide de tourner une nouvelle fois étant encore bien physiquement. A 194m, il sort la tete de l'eau. C'est dur, mais il réalise une belle sortie. C'est l'apnée de sa vie!!!! Performance validée. L'équipe de France est bel et bien la et ira jusqu'au bout! La pression est sur les épaules des tchèques.



JOUR 2: Je suis comme d'habitude assez tendu. C'est l'épreuve du dynamique, ma bete noire, la ou je suis le moins à l'aise. L'échauffement se déroule pas trop mal mais je sens que cette eau peut réserver pleins de surprises. Je pars. Jusqu'au 50 m tout va bien. Normalement, entre 50m et 75m, j'ai les premières contractions. La rien, c'est paradoxal, mais c'est crispant et inconfortable. J'arrive aux 100m et décidément, aucun repère. C'est probablement aussi que je ne m'entraine pas assez dans cette discipline. Arrivé aux 124m, je tourne, mais je sens que je n'irais pas au bout. Je sors de l'eau à 138m. C'est dur, il fallait sortir. Je suis dégouté, quelle mauvaise perf! J'ai vraiment un problème avec mon dynamique. Pourtant je suis quasiment à mon contrat (140m) mais je suis insatisfait des sensations et de ce sentiment de non maitrise. C'est frustrant de ne faire que 138m alors que la veille Morgan s'est arraché pour sortir un 194m de cette classe. Sur le coup, j'ai la sensation de plomber l'équipe dans cette dernière épreuve. En réalité, c'était prévisible, ce n'est pas mon point fort, mon max n'est qu'à 12 metres de plus, il ne fallait pas espérer des miracles! Je me reconcentre pour la suite de la compétition, il ne faut pas perdre une miette du spectacle et surtout épier chacune des perfs de nos concurrents. Il faut tout filmer, tout analyser pour éventuellement faire une protestation aux juges en cas de litige.
Premier grec au passage: COUP DE TONNERRE ! CARTON ROUGE ! En effet, après une sortie très propre sur 158 m, Chatziaslan Dimitrios remet les voies aériennes dans l'eau lors de son protocole: DISCALIFICATION! C'est le désarroi dans le clan grec, pourtant assuré de remporter le titre.
La France et la Republique Tchèque se battront donc pour l'or.
Avec Cyril, nous nous empressons de faire les calculs: Si le 2eme tchèque réalise 154m, nous serons ensuite à égalité parfaite.
Petr Zlatuska sort de l'eau à 152m !
1 point nous sépare des tchèques.

Dernière série de la journée, dernière série de ces championnats du monde, une dernière série qui déterminera qui sera CHAMPION DU MONDE !
Christian Maldamé s'élancera face à Martin Stepanek! 2 minutes avant le top officiel règne un silence pesant autour du bassin. Tout le monde a compris que tout se jouait maintenant, tout le monde a compris que ce scénario est le plus incroyable rencontré depuis la création des Championnats du Monde. QUELLE EMOTION !!!!
 
TOP OFFICIEL, Christian part un poil plus vite que Martin Stepanek. A 25m, Christian a un petit regard sur Martin et décide de ne plus faire attention à lui. Sur le bord du bassin, les tchèques et les français vivent ce suspens ensemble, bras dessus, bras dessous.
Christian prend le large et approche des 150m alors que Martin est 20 metres derrière. Christian est le premier à sortir de l'eau à 173m, comme prévu, concentré sur sa propre performance. Quasiment au meme moment Martin sort. Il est à 158m. Christian est frais, Martin est dans le dur. C'est énorme! CARTON BLANC pour Christian, nous sommes CHAMPIONS DU MONDE !!!!!!! Nous nous jetons tous à l'eau, c'est l'hystérie! Cyril n'avait pas tenu informé Christian des derniers rebondissements, il ne réalise pas vraiment!

Quelle joie, quel bonheur! Un titre de champion du monde par équipe est tellement fort. je pense pouvoir dire que ce fut ma plus belle émotion sportive devant la joie d'un record.

Place à 2 soirs de fete avec toutes les équipes et notament notre équipe de France féminine qui finit 6eme mais qui nous a soutenu tout au long de cette aventure. Bravo également à l'équipe Russe féminine qui remporte pour la deuxième fois consécutive le titre.

RDV en 2010 à Okinawa pour les 7eme championnats du monde ou nous auront la lourde tache de défendre notre titre.

Un grand merci à tous les partenaires qui ont soutenu cette aventure:
- BALL WATCH, mon partenaire principal
- le CIPA, centre d'entrainement officiel en poids constant de l'équipe de France.
- Aquasphère, équipementier officiel de l'équipe de France
- Massilia Sub qui m'a accuellit pour les entrainements piscine en aout.

Un grand merci à vous tous pour vos messages, votre soutien au quotidien !





Par Guillaume Néry - Publié dans : COMPETITION
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Jeudi 11 septembre 4 11 /09 /Sep 17:40
Bonjour à tous,

au terme d'un final extraordinaire plein de rebondissements lors de la dernière épreuve du 6eme championnat du monde d'apnée, l'équipe AIDA France masculine a réalisé l'exploit:
NOUS SOMMES CHAMPIONS DU MONDE !!!!
Morgan Bourc'his, Christian Maldame et moi même avons remporté ce premier titre pour la France après l'addition des performances réalisées lors des 3 épreuves: apnée statique, apnée dynamique et poids constant.
La République Tchèque finit 2eme et les Finlandais sont 3eme.
L'équipe AIDA France coachée par Cyril Paulet et Grégory Piazolla a mené à bout une aventure commencée ensemble il y a 2 ans (médaille de bronze aux précédents Championnats du Monde). La remise des médailles aura lieu demain. Plus de photos à venir...
Pour les motivés, toute l'équipe arrive samedi soir à l'aéroport de Nice Cote D'Azur - Terminal 1 à 21h45.
Plus de détails sur le finish incroyable demain.
Merci à tous pour vos commentaires et messages!!!

A bientot

Guillaume

Par Guillaume Néry - Publié dans : COMPETITION
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires
Mardi 9 septembre 2 09 /09 /Sep 15:25
Quand les français ne sont pas en compétition, ils se détendent:


    ESSAI DE PALME HYPER FIN DANS LE CANYON (video by Greg Piazzola)

   LE CANYON by GUILLAUME, JULIE ET MORGAN  (video by Greg Piazzola)
Par Guillaume Néry - Publié dans : VIDEOS
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 8 septembre 1 08 /09 /Sep 11:20
Salut à tous,

Avec un peu de retard, voici les resultats de la deuxième épreuve de la compétition, l'apnée statique, talon d'achille de l'équipe de France. Le premier jour, les 3 français sont passés ainsi que Francine
J'ouvre le bal à la tombée de la nuit. Je suis très détendu, rien avoir avec le stress ressenti avant l'épreuve en mer.
Après 3 apnée d'échauffement, je m'avance vers la zone officielle sous le regard de nombreux spectateurs: en effet les performances des français, premiers au général, sont sous haute surveillance. Malgré l'arrivée tardive des contractions du diaphragme (4'10" - 4'20" ), je sors de l'eau à 6'10" assez frais: je me devais d'assurer une performance ultra propre.
Christian et Morgan enchaine et réalisent en guerrier 6'37" et 6'04". Nous sommes légèrement en dessous de nos estimations et assez loin des meilleurs (voir résultats statiques ci dessous).

Nous avons sécuriser nos performances afin de laisser les spécialistes de la discipline se battre jusqu'à l'erreur fatale. Bien vu!! Les Grecs ont certes pris une avance conséquente dans la conquete du titre, mais cela a poussé les Néo Zélandais a la faute. Malgré une performance  exceptionelle de Dave Mullins avec 8'11", Antony Williams est allé trop loin: il syncope à plus de 7'. Les Tchèques se battent, réalisent des records personnels et reviennent à 3 petits points en embuscade pour la deuxième place.
A l'aube de la dernière épreuve, la situation est tendue: la bataille pour la 2eme place sera disputée, alors que les Finlandais et les Suédois sont à l'affut pour s'immiscer sur le podium.
Chez les filles Solenn, Julie et Francinne réalisent respectivement 4'39", 5'07" et 5'10". Elles pointent à la 6eme place.

Voici ci dessous le classement général provisoire






Par Guillaume Néry - Publié dans : COMPETITION
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 4 septembre 4 04 /09 /Sep 18:25

Jeudi 4 Septembre

Bonjour à tous,
Les 2 premiers jours de compétition sont finis. En voici le bilan :
Chez les filles : Solenn et Julie ont brillamment réussi leur performance, soit respectivement 50m et 62m. Malheureusement, bien qu’elle ait ramené la plaquette des 50m, le stress, la fatigue, le manque d’expérience et les conditions météos difficiles, ne lui ont pas permis de réaliser son protocole : DISQUALIFICATION. La course au podium est donc très compromise. Surprise du jour chez les filles, Nathalia Asvenko a elle aussi manqué son protocole et a ainsi gravement pénalisé l’équipe ultra favorite, la Russie.
Chez les hommes : Christian et Morgan ont parfaitement rempli leur contrat avec respectivement 85m et 80m.
Quant à moi, on est passé près de la catastrophe : en effet, je n’ai jamais réussi à rentrer dans ma performance. Gros stress et manque de concentration dans les 15 dernières minutes, conditions météos abominables, première tentative à 100m en compétition : tout était la pour compliquer ma tache.
A 10 mètres à peine, les premières contractions du diaphragme apparaissent: c’est mal engagé. Il faut se relâcher mais la sensation d’inconfort ne disparaît pas, voire s’amplifie. Ca va être dur. A une dizaine de mètres du fond, je sais que ça va se jouer à pas grand chose. Pour sauver les meubles, sauver l’équipe, je prends la décision de tourner juste avant et de ne pas perdre les quelques précieuses secondes indispensables à la prise de plaquette. 98m et j’entame la remonté. A ce moment-là, plus qu’une seule idée en tête : rejoindre la surface et faire un beau protocole. C’est dur, très dur. Je n’aime pas ce genre de plongée, j’ai souffert du début à la fin. J’arrive à la surface épuisé, je reprends ma respiration et réalise dans la difficulté mais proprement mon protocole. OOOUUUFFFFF… Cyril le coach respire, on est passé près de la punition. Je récolte 95 points, 5 points de moins qu’attendu, on a limité la casse. Je suis presque satisfait d’avoir eu ce brin de lucidité qui permet à notre équipe d’être toujours en course. En tout cas ce fut la pire plongée de toute ma carrière.
A l’issu du poids constant, l’équipe de France homme est première au classement général provisoire. Suivent de près  les Tchèques et les Grecques. Grosse surprise avec les néo zélandais qui ont tous hérités d’une pénalité : 25 points de pénalité pour Dave Mullins qui tourne à -92m au lieu de -104m, William Trubridge tourne à 87m au lieu de 90m avec 3 tirage de plus sur le câble (34 points de pénalité au total), et enfin Ant Williams a réussi ses 82m mais a malgré tout eu 10 points de pénalité pour traction sur le câble. 69 points de pénalité au total pour les Néo Zélandais. Les Slovaques dangereux sur le papier sont hors courses suite à la syncope de Juraj Karpic sur 100m.
Les 2 prochains jours repos et entraînement avant la prochaine étape : l’apnée statique.
A bientôt

Guillaume


Par Guillaume Néry - Publié dans : COMPETITION
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Mercredi 3 septembre 3 03 /09 /Sep 16:43
Mercredi 3 septembre 2008

Bonjour à tous,
à cause de problèmes internet, voici seulement aujourd’hui le compte rendu des 3 derniers jours.
Lundi soir, premier événement qui a lancé la compétition. Cela a permis de rencontrer toutes les équipes (18 nations au total), dont nos adversaires principaux :
Chez les hommes, les Neo Zélandais sont favoris suivis de prêt par les Tchèques, les grecques, les Slovaques, les tenants du titres les danois et bien sur les français.
Chez les femmes, la compétition est beaucoup plus ouvertes : à part les Russes ultra favorites, la bataille sera rude pour le reste du podium : les françaises auront fort à faire contre : les américaines, les Canadiennes, les Anglaises, les Suédoises, les Danoises, les Tchèques et les Japonaises.



Mardi 2 septembre, mauvaise journée pour les Français : Christian a perdu sa monopalme à l’entraînement, mais surtout il y aura un déçu aujourd’hui car le sélectionneur et le coach doivent annoncer qui sera le remplaçant : la décision fut très difficile mais c’est William, incontestablement un des leaders de l’équipe habituellement, qui a été choisi. En effet, l’inconstance de ses performances ces derniers temps n’ont pas rassuré l’encadrement qui a donc préféré de choisir un athlète moins performant sur le papier mais beaucoup plus régulier dans ses résultats.
Aujourd’hui, c’est le premier jour de compétition avec des conditions de mer exécrables : c’est l’épreuve de profondeur, le poids constant :
Solenn, Christian et moi même sommes les premiers à plonger : Solenn annonce 50 m, Christian 85m. Quant à moi, nous avons pris la décision d’annoncer, le chiffre mythique : 100m.
Demain deuxième jour de compétition : Francine sera la première à s’élancer avec -50m. Julie la suivra de près avec une tentative à -62m.
Morgan s’élancera sur -80m.
Suspens…
A suivre.

Guillaume





Par Guillaume Néry - Publié dans : COMPETITION
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Dimanche 31 août 7 31 /08 /Août 17:28
Dimanche 31 août 2008
Hier jour de repos, alors on passe le temps comme on peut. Avec William, nous avons fait le remake de la scène de la piscine dans le Grand Bleu, sans champagne par contre !
Cette nuit, quasiment tout le reste de l’équipe est arrivé, les choses sérieuses vont commencer.




Ce matin, on est allé s’entraîner un poil plus tôt pour éviter le soleil trop violent, et pour être plus tranquille sur le câble. RDV 8h30. Au programme, perf pour Julie et moi, adaptation pour Solenn, Christian et Morgan, sous l’œil bienveillant du sélectionneur Greg.

Après réflexion et analyse de la dernière descente sur mon ordinateur de plongée (descente trop longue et temps total de plongée trop long : 2m55s), j’ai finalement décidé de plongée qu’avec la Fast Skin de natation, sans combinaison. En effet, mon principal ennemi ici est la chaleur qui empêche le passage du corps en mode apnée (le « réflexe de plongée », optimisé par le froid, permet au corps de sauvegarder de l’oxygène). Je reprends donc mon protocole habituel d’échauffement : 1 descente sur 15 mètres poumons moitié plein, une descente sur 15 mètres poumons complètement vides, et une descente plus longue poumons pleins sur 30-35m. A la limite des frissons à la fin de l’échauffement, qu’il serait plus judicieux d’appeler refroidissement dans notre sport, je chausse ma palme et met le plomb entre 90 et 110m.
Je pars donc beaucoup plus vite que la dernière fois, j’arrive au fond beaucoup moins narcosé (1m38s de descente), une fois de plus je vois le sable et les patates : quel bonheur ! Je remonte comme d’habitude avec une vitesse élevée (1m05s de remonté). Très rapidement je rencontre Greg sur 20-25m. La surface est là. Je suis assez frais (temps total 2m43s). A cause de ma vitesse et donc du grand nombre de toxines produites, la fatigue et l’essoufflement arrivent une trentaine de seconde plus tard, quand le réflexe de plongée disparaît et que l’acide lactique est libéré. Je file faire mon palier de décompression à l’oxygène pur à 6 mètres de fond et savoure : J’ai plongé à plus de 100m au masque !! Une grande première pour moi.
Pendant mon palier, j’assiste en spectateur à la plongée de Julie sur environ 60m. Ça y est les sensations sont de retour pour Julie aussi. Sortie très fraîche ! William et Morgan retournent à l’eau en fin d’aprem pour une plongée profonde.
La compétition commence officiellement aujourd’hui avec l’arrivée de tous les compétiteurs.
A suivre.

Guillaume








Sunday the 31th of August

Yesterday was a rest day, so we try to relax as much as possible. With William, we filmed a recreation of the swimming scene in the Big Blue, but without Champagne !
Almost all the members of the team arrived yesterday evening, things are getting serieous now.
We went for training this morning a little bit earlier to avoid being cooked by the sun and to have fewer distractions in the training zone. RDV 8.30 am. The plan is : target for Julie and me and aclimatising dives for Solenn, Morgan and Christian under the supervision of the captain Greg.
After reflexion about my last dive with the help of my diving computer (descent too long and total dive time too long : 2m55s), I have finally decided  to dive with the Fast Skin only, without the top wetsuit. Indeed, my worst enemy here is the heat that minimize the body being in breath holding mode (the diving reflex, optimised by the cold, allows the body a better economy of oxygen). I do my usual warm up protocol : 15 meters dive half full lungs, 15 meters empty lungs, 30-35 meters full lungs with a hang. I am almost shivering at the end of the warm up, that we should better call « cool up » in our sport. I put my monofin on with the bottom plate between 90m and 110m. I start the dive faster than the last time, I reach the bottom less narked (1m38s descent time), I can see the sand once again : what a great moment ! I am going up with a high speed as usually (1m05s). I met Greg in what seemed a very short time between 20 and 25m. The surface is here. It felt easy (total dive time 2m43s).
Because of my speed and as a result the level of burning in my legs, the exaustion and breathless feeling arrives 30 sec after surfacing when the diving reflex is gone and the lactic acid moves freely through the body. Then I am doing my deco stop with pure oxygen at 6m and savour : I dove over 100m with a mask !! The first time for me.
During the deco stop, I watch Julie’s dive to around 60m. Here we are, our feelings for diving are back ! She is very clean ! William, Christian and Morgan are diving again at the end of the afternoon for deep dives.
The competition starts officialy today !
To be continued

Guillaume


 

Par Guillaume Néry - Publié dans : COMPETITION
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 29 août 5 29 /08 /Août 16:28
                                                      Ryuzo, William, Julie, me and Tomo


Salut à tous,


2 eme jour à Sharm et nous sommes toujours en cours d'adaptation. La chaleur est vraiment accablante.
Dans l'eau également c'est très chaud. Il faut vraiment quelques jours je pense pour s'adapter.
Ce matin je suis allé à l'eau dans la meme configuration que la veille: Fast Skin + eau de combi 3mm.
Après l'échauffement, je sentais mon coeur battre à un rythme vraiment élevé. Cela est du à l'effort produit par le corps pour assurer une bonne thermorégulation. William me dit alors: "essaye sans combianaison, c'est le moment ou jamais". Effectivement, je ne vais pas attendre le début de la compétition pour changer mes repères.
Je pars pour une profondeur comprise entre 90 et 100m (tjs top secret!!). La sensation de glisse est fabuleuse, le frais (relatif) sur le corps en profondeur est relaxant. Finalement, l'apnée est un SPA géant naturel!
Par contre à la remonté, sans la combinaison qui m'aide a flotter, mon corps est plus lourd et l'effort à produire est plus important. Je n'aime pas ça! Je ressors OK mais avec la sensation d'avoir trop forcé a la remonté.
Mon choix est fait, je plongerai avec le haut de combinaison.
En tout cas c'est un record pour moi aujourd'hui, je n'ai jamais été aussi profond avec un masque. C'est vraiment magnifique de voir le sable et le corail quelques metres en dessous à de telles profondeurs! Je me sens l'ame d'un explorateur!
Demain repos, je ferais la sécurité de Julie et William qui étaient en repos aujourd'hui.
Nous nous sommes entrainés aujourd'hui avec 2 japonais: Ryuzo Shinomya, premier japonais à 100m et 6eme homme a entrer dans le club des + de 100m, et Tomo sa copine membre de l'équipe féminine (voir photo ci dessus)

Nos adversaires principaux, les Néo Zélandais, s'entrainaient a coté de nous: l'un a fait 90, l'autre a fait 100.
Ca va etre tres tendu!
A demain

Guillaume


Hello everyone,

2nd day in Sharm and we are still in the process of acclimatising. The heat is stifling. The water is very warm too (31 deg too).
This morning I went into the water with the same set up  than yesterday: Fast Skin + Wetsuit top.
After the warm up, I could feel my heart was beating fast with the effort of regulating my body temperature. William said: "it's now or never, take off the wetsuit". Effectivly, I will not wait until the beginning of the competition to make changes.
I am going for a dive between 90 and 100 m (top secret!!!). The feeling of the glide without the wetsuit and the sensation of the cooler water is very relaxing! Freediving is a natural giant SPA!
Nonetheless, on the ascent, it felt heavy off the bottom without the wetsuit thus making me work harder to come back up. I don't like that!
My choice is therefor to dive with the wetsuit top. In any case it's a new personnel best for me with the mask! It's magnificent to see the coral and the sand at that depht! I feel like an explorer!
Tomorrow is a rest day for me but I will safety Julie and William.
2 japanese joined us today for training: Ryuzo Shinomya (first japanese over the 100m) and his girlfriend Tomo who is in the female team.
Our principal adversaries, the new zelanders, were training next to us: one did 90m and the other 100m.
It's going to be intense!
See you tomorow

Guillaume
Par Guillaume Néry - Publié dans : COMPETITION
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

  • Le blog de Guillaume Néry
  • : Suivez l'actualité de Guillaume Néry, recordman et champion du monde d'apnée profonde. Contactez Guillaume: contact@guillaumenery.fr

Rubriques

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés